A l'occasion de son dixième anniversaire, OSAC revient sur les faits marquants de cette première décennie d'existence.

Déci belles années

Retrouvez chaque mois sur cette page, le détail des avancées majeures et de l'empreinte d'OSAC en matière d'organisation, de services, de relations avec les usagers, etc.

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour accéder au « flash spécial 10 ans » mis en ligne tous les mois jusqu'en octobre 2021.

#1 - Unique au monde

OSAC a la particularité d’être à la fois une société privée et habilité par arrêté ministériel pour agir en tant que « partie de l’Autorité».

#2 - La même règle pour tous

L’organisation d’OSAC a été pensée pour que l’interprétation de la réglementation et la surveillance de sa mise en œuvre soient uniformes sur tout le territoire.

#3 - La Licence d'Inspecteur Aéronautique

Parce que la compétence ne se décrète pas, OSAC a remplacé le précédent système de reconnaissance des inspecteurs basé sur l’expérience et la cooptation par un parcours itératif de formations et d’évaluations internes conduisant à une licence.

#4 - Surveillant surveillé

L’arrêté ministériel qui habilite OSAC comme Autorité compétente pour la réalisation de missions de surveillance de la navigabilité en France lui confère le droit d’exercer des contrôles techniques et réglementaires des organismes, aéronefs et mécaniciens. En contrepartie, OSAC est soumis à des engagements de qualité et de performance de son organisation, de ses services et de ses livrables régulièrement vérifiés au travers d’audits.
 

#5 - En concertation

La surveillance qui a pour objectif la sécurité, doit s’exercer pour et avec les usagers qui ont le souci de la sécurité et qui connaissent le mieux leur métier. Les usagers doivent donc être consultés et leurs suggestions en matière de sécurité ainsi que leurs contraintes opérationnelles et économiques doivent être prises en compte.